Quand la photographie suggère le cinéma


© Yves Klein

Ca n’est pas parce que cette photographie était plaquée sur la façade du Centre Pompidou à l’occasion de l’exposition « Yves Klein, Corps, Couleur, Immatériel » (du 5.10.06 au 05.02.07) qu’elle reparaît à présent sur ce site : c’est aussi parce qu’elle embrasse comme par magie tout ce qu’on a pu y voir, y compris le fameux bleu IKB. Question: comment une photo peut-elle d’avantage illustrer le mouvement ?

Matthieu Z.

Publicités
Cet article, publié dans Passerelles entre les arts, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s