L’origine du monde-écran


2001_a_space_odyssey_hello_dave1

Si aujourd’hui, Gustave Courbet nous faisait l’extrême amabilité de reprendre le pinceau pour donner une suite à son tableau « l’origine du monde », il demanderait peut-être à son charmant modèle de se rhabiller et il entreprendrait la peinture d’un objet : la Caméra. Il faut bien reconnaître que vu comme ça, l’origine du monde perdrait en émotion…

La caméra est un objet totalement invisible mais pourtant à la source de toutes les images. Au hasard d’un article sans réel intérêt, Jonathan Littell a eu cette phrase qui compensa les quelques minutes d’ennuis qu’il m’avait précédemment causé : « Aucun phénomène ne peut être analysé sans comprendre les mécanismes qui le sous-tendent ».

Comment analyser les images filmées (reportage, film, clip…) sans se poser la question de ce que dit, transmet la caméra. Il faut donc penser cet outil, l’interroger pour lui faire avouer ses limites et ses idées.

L’objet Caméra présente à mon sens deux limites : l’incapacité à montrer le non visible et sa fascination exclusive pour les destins individuels.

« Qui est votre représentant ? »

Le mécanisme de la caméra oblige à faire le point. Cette manipulation peut se résumer à rendre net « quelqu’un » en laissant donc « les autres » dans un flou relatif. La caméra est donc incapable de faire comprendre le collectif. Elle fera toujours ressortir un individu en le séparant du groupe. Lors d’un mouvement étudiant, les journalistes confessent le besoin de trouver au plus vite un porte-parole sans quoi le mouvement deviendrait infilmable et serait donc oublié. Il faut dans ce cas-là trouver un corps de chair qui incarnera le corps social (Augustin Legrand pour les enfants de Don Quichotte).

Zone interdite : « ils touchent le RMI et mènent la grande vie »

Les solidarités sociales. L’assurance-chômage ou la sécurité sociale, qui sont des avancées sociales majeures voire historiquement incroyables, sont tout simplement infilmables. Dans une société de l’image, ce qui n’est pas filmable n’existe pas. Par contre, leurs dérives, un fraudeur, un individu donc qui abuse de l’assurance-chômage est au contraire un excellent sujet de reportage.

Ce ne sont que deux exemples. La démonstration peut paraître courte, mais je vois un lien direct entre l’avènement de la caméra avec sa conséquence, une société de l’image et un déplacement mental et mondial vers une philosophie individualiste, dominée par la volonté de puissance. Je pense même qu’aucune révolution (qui par définition doit être collective et populaire) ne sera jamais possible dans une société de l’image. Jamais. Ce n’est en aucun cas un regret, bien au contraire, mais simplement je prends acte.

Lorsqu’on utilise un outil, aussi neutre puisse-t-il paraître, il est important de l’apprivoiser… N’est-ce pas Dave ?

Augustin B.

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’origine du monde-écran

  1. cinethinktank dit :

    Si la caméra est, comme tu l’énonces, « incapable de faire comprendre le collectif », elle peut néanmoins servir à dénoncer une situation sans forcément s’attacher au sujet, à la personne, et dans ce cas, ne peut-elle pas être utile dans une forme de rassemblement « en opposition à » ? Je pense que la caméra, comme tu l’indiques de manière convaincante, peut servir une forme de déplacement vers une société individualiste mais elle peut, à contrario, permettre le rassemblement sur certains sujets de société qui conduisent à un bouleversement des codes, à une « révolution » (ex. l’image et internet, particulièrement ulitilisées lors de la dernière campagne présidentielle américaine, ont servi une sorte de « révolution politique »). En fait, je pense que la notion de « révolution » a beaucoup évolué (« collective » et « populaire » sont des termes dépassés dans le sens où tu les entends) et qu’elle peut, aujourd’hui, tout à fait exister dans une société de l’image, tout en étant, justement, « individualiste ».

    Matthieu Z.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s