Chérie, épluche les oignons, c’est l’heure des informations !


Journal TV

Gaza. 287 morts. Images d’un empilement de corps à peine recouverts d’un drap ensanglanté.

Gaza. 287 morts. Images de bousculades à l’hôpital, d’enfants blessés, inconscients ou morts. Leurs mères pleurent et pleureront. Leurs pères pleurent et désespéreront. Leurs frères pleurent et se vengeront.

Gaza. 287 morts. Une personne à côté de moi me dit : « Je n’arrive pas être ému, ça ne me touche pas ». Quoi ?! Des morts, une injustice, la fatalité et ne pas être touché !! Qui est ce monstre d’égoïsme ? Passées ces quelques secondes de réflexes bien-pensants, une question à moi-même : que ressens-tu vraiment ? Je l’avoue, une émotion d’habitude, un brin artificielle. Le journal TV est informatif et non pas émotif. L’émotion ne peut naître en 30 secondes. Il faut connaître pour être touché. Ces hommes, femmes, enfants morts ou blessés sont des corps sans vie, de la chaire ensanglantée. Je ne connais pas ces gens, je ne connais pas ce pays, l’émotion est difficile. C’est une information, point. De cette information peut naître une réflexion, une colère, une action, un engagement.

Un film, un documentaire, un livre permettent enfin de ressentir l’émotion, la colère d’un tel événement. On aurait connu chacune de ces personnes, ce pays. Le bombardement israélien, tuant certains, nous aurait touché. L’art peut émouvoir, scandaliser, car le lecteur, le spectateur se met « à la place de », il est dans l’empathie.

La vraie émotion est rare, précieuse, n’en abusons pas. Les journaux TV jouent avec l’émotion en permanence mais à en mettre partout, on la vide de sa beauté, de sa substance et surtout on annihile son principe actif. A l’image de quelqu’un d’émotif, paralysé devant chaque obstacle, une société qui vit dans l’émotion permanente se condamne au conservatisme, à l’immobilisme.

Si l’émotion était sincère, comment 10 millions de téléspectateurs pourraient tranquillement aller dîner après: Gaza. 287 morts ?

Augustin B.

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s