Lille hypnotique


Man Ray "Marquise Casati" (1922)

– Man Ray « Marquise Casati » (1922) –

L’exposition « Hypnos », à l’hospice Comtesse de Lille jusqu’au 12 juillet, mérite certes le détour pour les extraits des films de Fritz Lang, G.W. Pabst et F.W. Murnau, autour du rêve, de l’inconscient et du psychisme. Mais son intérêt réside également dans les dessins qui y sont présentés : ceux d’Adolf Wölfli, notamment, que l’on peut admirer en milieu de parcours, et qui témoignent de l’appréhension du vide de l’artiste suisse (les dessins automatiques sur le spiritisme, en début d’exposition, présentent moins d’intérêt). Adolf Wölfli (1864-1934), longtemps interné dans une clinique psychiatrique, et auquel le compositeur Georges Aperghis rendra hommage à la Cité de la musique à Paris, dans une cantate (Wölfli-Kantata) aux sonorités folles, le 12 juin prochain, avec les solistes du Neue Vocalsolisten de Stuttgart et les musiciens du SWR Vokalensemble.

Matthieu Z.

Publicités
Cet article, publié dans Passerelles entre les arts, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s