Opération « Gazon maudit » (Fiction)


(extraits d’un rapport d’écoutes)

« … et de bout en bout, cette affaire aura été menée de main de maître. Un peu trop peut-être. « Sourcils » et ses danseuses ont dépassé tous nos objectifs et je commence à craindre qu’un de ces vautours de journalistes trouve ça un peu trop cousu de fil blanc. Je me rassure pour l’instant en me disant que, depuis le début des festivités, ces baltringues ont accumulé un tel déficit de crédibilité dans l’opinion publique, que les blaireaux qui font leurs choux gras en commentant cette mascarade n’ont plus vraiment intérêt à sortir de leurs terriers magnifiquement enfumés depuis deux mois maintenant.

[…]

Je sais qu’il y en a parmi vous pour qui le football est une religion et qui ont souffert dans leur chair de cette débâcle. A eux tout particulièrement, je veux redire ceci : il était hors de question qu’une bande d’évadés fiscaux analphabètes menés par un vieux beau incompétent – qui croit qu’il suffit de se taper un jeune canon pour avoir de la classe – montrent quelque talent que ce soit dans la mission qui leur avait soi-disant été confiée. Suis-je assez clair ? Les Bleus devaient se vautrer et cela pour le bien du pays… et de l’élite qui le gouverne. L’Équipe de France, c’est la France ! Depuis trois ans, nous mettons toute notre énergie et notre intelligence dans ce projet secret et capital pour l’avenir de la nation : « France, Terre brûlée ». Les finalités de ce projet et les intérêts qui en sont à l’origine n’ont pas à être dévoilés ici. S’ils dépassent l’entendement de certains d’entre vous, intégrez une bonne fois pour toutes qu’ils doivent permettre à terme à ce pays en phase de sclérose terminale de renaître de ses cendres. Jusqu’à présent, notre parcours sur cette voie a été un sans faute : éducation, fiscalité, retraites… J’en passe et là n’est pas la question. Tous les grands chantiers de destruction nécessaire ont été entrepris et la plupart de leurs objectifs atteints. Ces petites frappes ne devaient pas venir tout faire capoter.

[…]

Vous n’en avez peut-être pas conscience maintenant, mais votre mission est historique. S’il en était besoin, consolez-vous en vous disant que, dans l’immédiat, vous faites du bien à des millions de Français, qui se culpabilisent de ne pouvoir offrir une vie décente à leurs familles et un avenir désirable à leurs enfants. Ces Français-là ont besoin pour l’instant de croire que les sportifs milliardaires de leur pays sont aussi impuissants qu’eux et que les incompétents qu’ils ont portés au pouvoir. Ces Français-là doivent être convaincus que la défaite, l’incapacité, l’incompétence constituent une fatalité in-dé-pa-ssable ! Ces Français-là, enfin, nous les récupérerons en 2012, grâce à la dernière tranche de notre projet. Nous hésitons pour l’instant à la baptiser « 9/11 Redux ».

[…]

Je tiens surtout à vous remercier toutes les deux. Votre duo a cette fois-ci fonctionné à merveille. Toi, ma grande, après ton chef d’œuvre avec les vaccins, tu as de nouveau été égale à toi-même. Je saurai m’en souvenir. Même les cadors du Canard ont foncé tête baissée dans ce qui me semblait pourtant être la séquence la plus faible de ce scénario béton. De cette histoire d’hôtel à la noix, j’attendais au mieux un buzz moyen à partir du site du Nouvel Obs. Nous avons eu droit à la Rolls du journalisme transformé en char d’assaut. J’en suis presque ému. Quant à la petite-là, la fausse mineure, j’ai peut-être l’intention de la jouer à la Sylvio et de capitaliser sur ce coup-là. Avec Raymond, l’autre Raymond [rires dans la salle], nous envisageons de la bombarder à la rentrée à la tête d’une commission de réflexion sur la prostitution infantile. Peut-être une commission bicéphale, car le Jacquot attend un juste retour d’ascenseur. Il faut dire qu’il s’est démené comme personne avec son « Je souhaite la défaite des Bleus » sur le site de mon pote Jean-Marie.

[…]

Allez, je vous libère. On a encore beaucoup de travail. Comme vous l’avez lu dans vos torchons quotidiens, un bonheur n’arrive jamais seul. Les affaires de nos amis Eric, Christian et Alain sont en train de bien prendre et il ne faudr… »

Christophe Diaz

Publicités
Cet article, publié dans Politique & Société, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s