CineSound : le rêve oublié du « Petit Hollywood Australien »


Stuart Doyle, le président de Greater Union Theatres, avait le désir d’encourager le développement d’une industrie cinématographique proprement australienne. Greater Union a ainsi racheté en 1925 le rink de patinage à roulettes sur Ebley Street dans le quartier de Bondi Junction à l’Est de Sydney et l’a converti en studio de cinéma destiné à la production de films muets.

Afin de financer leurs films, les promoteurs de l’établissement, Stuart Doyle et son associé Ken G. Hall, eurent l’idée de conserver à l’endroit sa fonction originelle pour un temps afin de financer leurs films. C’est ainsi qu’en fin de journée, dans un pas de deux savamment chorégraphié les patineurs reprenaient possession de lieux, le son des roulements sur le parquet remplaçant jusqu’au lendemain le cliquetis des caméras.

En 1931, à cause du surcroît d’activité cinématique, les deux fonctions deviennent incompatibles et les derniers patineurs quittent les lieux. Le studio qui allait devenir une compagnie pionnière du cinéma australien est rebaptisé Cinesound et se spécialise alors dans la réalisation de films populaires à petit budget. Emmenées par le truculent producteur réalisateur Ken G. Hall, showman patenté et visionnaire appointé à la tête de l’établissement par Stuart Doyle, ses films donnent lieu à des campagnes médiatiques hautes en couleur qui étaient devenues sa marque de fabrique. Ken G. Hall aimait à dire qu’il voulait créer le « petit hollywood australien » et a activement contribué au développement d’un système répliquant celui des majors américaines qu’il était allé spécialement étudier de près quelques années auparavant lors d’un voyage d’étude en Californie.

Cinesound se voulait à la pointe du progrès et s’évertuait à faire feux de toutes les dernières innovations techniques mais les long-métrages étant jugés financièrement trop risqués, le studio s’est par la suite dédié principalement à la production des revues d’actualité – les Cinesound Reviews – qui à l’origine devaient être présentées en antipasti des films de la maison. Un sujet – à vocation avouée de recrutement – sur les combats de 1942 sur la piste de Kokoda, au cœur de l’enfer géophysique de Papouasie où les troupes australiennes ont tenu en échec l’armée impériale japonaise, lui aura même valu un oscar.

A la fin de la seconde guerre mondiale, J. Arthur Rank, un producteur britannique a acquis la majorité de Greater Union Theatre, la compagnie à l’origine de la création de CineSound, et utilisé le réseau de salles du Studio pour diffuser des films Britanniques en décourageant la production locale qui fut pendant près de vingt ans quasiment inexistante. Ken Hall, qui avait réalisé quasiment tous les long-métrages de la maison, et son équipe furent sonnés par la vente soudaine de leur usine à rêves en 1951, en dépit du succès commercial connu par le dernier film du directeur.

Le studio 1 de Bondi Junction connut une première reconversion en se transformant en usine de production de sodas avant que, par un retour de fortune, l’ancien studio ne connaisse une résurrection temporaire à l’arrivée de la télévision en 1956. Il a alors repris sa vocation première avant de tourner définitivement la page de l’épopée cinématographique en 1973. Il a depuis accueilli un magasin de meubles et héberge aujourd’hui un magasin de décoration d’intérieure. Le rêve du Petit Hollywood Australien s’est évanoui il y a bien longtemps et les salles obscures des Multiplexes de Bondi Junction réservent toujours leur programmation aux superproductions US.

Guillaume L.

Publicités
Cet article, publié dans L'Envers du décor, The Movie Library, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s