Nous vieillirons bien ensemble


Michael Kenna "Afternoon Trees", Shexian, Anhui, China, 2008

Et c’est à Mike Leigh, réalisateur de Another Year, que nous le devons. On n’y croyait plus, depuis que Maurice Pialat nous avait persuadé du contraire avec l’inoubliable Nous ne vieillirons pas ensemble (1972), dans lequel Jean Yanne en mettait plein la gueule à Marlène Jaubert. « Que la bête meure », se disait-on face à l’écran, traumatisé par les colères d’un Yanne anéantissant sous nos yeux tout espoir d’un bel avenir avec sa compagne. Laquelle, lassée par tant d’agressivité, finissait évidemment par se faire la malle.

Depuis presque quarante ans, on avait donc cessé de croire à une vieillesse heureuse. Mais en 2011, on reprend espoir grâce au réalisateur britannique qui nous délivre un message porteur d’espoir. Dans Another Year, Tom et Gerri forment un couple soudé et bienveillant. Ils coulent des jours heureux en banlieue de Londres, dans leur pavillon où ils accueillent leurs proches à bras ouverts, dédiant le reste de leur temps à l’entretien d’un potager. La vie est rythmée par les saisons qui se succèdent, que la caméra de Leigh filme sans précipitation. Le couple vieillit bien, malgré les tracas du quotidien. Plus important, Tom et Gerri semblent s’aimer sans jamais éprouver le besoin d’en découdre l’un avec l’autre.

Le film bascule lorsque Mary, collègue dépressive de Gerri, s’en prend à Joe, le fils du couple. Là encore, les deux personnages font barrage ensemble, en faisant comprendre à Mary, de manière simple et directe, qu’elle fut mal inspirée de manifester tant d’hostilité à l’encontre de Katie, la nouvelle petite amie de Joe. On ne touche pas à la famille, voilà qui est dit avec la fermeté, la distance et le respect qui s’imposent. La vie peut alors reprendre son cours, paisible, pour une nouvelle année. Comment fait-on pour bien vieillir ensemble ? Par le respect de l’autre, que nous enseignent Tom et Gerri, à travers cette leçon de vie d’une sensibilité et d’une grâce rarement atteintes au cinéma.

Matthieu Z.

Publicités
Cet article, publié dans The Movie Library, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s