Ce soir je préfère combattre l’idée selon laquelle il ne sert à rien de penser


Pour cela je recommande ce titre de José James, chef d’oeuvre d’une nu-soul dernièrement retrouvée :

Puis je me mets à recommander ce petit bouquin du boxeur Rachid Djaïdani, pépite de vie d’un temps devenu ancien :

Enfin je déplore d’être infoutu de retouver La Pluie qui tombe, de Daniel Darc sur I-Tunes. Alors je le mets en ligne ici :

Hommage au merveilleux poète… Gainsbourg de nouveau disparu :

Le temps n’attend…

pas tu le sais…

Seuls les regrets,

semblent parfaits (…)

Gabriel L.

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s