Pensée foutraque pour système en vrac


Pour ce que ça comporte d’intéressant, je suis en train d’écouter un très beau morceau chanté par Ludivine Sagnier, extrait de la BO du film Les Chansons d’Amour de Christophe Honoré. Ça s’appelle Pourquoi viens-tu si tard. Voilà, pour info.

Autrement c’est la première fois que je me décide à écrire un article via le clavier de mon IPhone. Et effectivement, ça tape sur les nerfs. Ce putain de correcteur d’orthographe m’invitant par exemple à écrire « co-directeur » d’orthographe. Mais j’ai comme l’impression qu’il va falloir s’y faire… Vieux réac à mes heures, j’ai aussi le sentiment que l’écriture est menacée ces jours-ci, à peu près autant que ce co-directeur d’orthographe me prend la tête.

Pour clore cet épisode foutraque de ma mignonne existence, je tiens à dire tout le bien que je pense de Claustria, le dernier livre de Régis Jauffret dont je n’ai pourtant lu que 192 pages (la faute à l’IPhone). De fait, je vais justement poursuivre la lecture de cet obscur récit. Lecture que j’entrecouperai à coup sûr d’une consultation des statistiques liées à la publication de cet article. Soit une manière comme une autre de s’assurer de son existence dans l’actuel néant d’Internet.

À propos la photographie ci-dessus est de Jeff Wall. Elle s’intitule The Destroyed Room. Le bordel ce système, je vous dis.

Peter W.

Publicités
Cet article, publié dans Politique & Société, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s