Y a-t-il un Snowden dans l’avion ?


2682-b-les-ailes-du-desir

Les Ailes du désir (de Wim Wenders, 1987) avec Bruno Ganz (Damell), Solveig Dommartin (Marion), Otto Sander (Cassiel), Curt Bois (Homer) et Peter Falk (lui-même) a pour titre original  Der Himmel über Berlin autrement dit : « le ciel au-dessus de Berlin ».

En l’occurrence, c’est plutôt le ciel au-dessus de Paris, Madrid, Rome ou Lisbonne qui s’est fermé à Edward Snowden, déchu pour avoir dénoncé les « anges » qui nous écoutent. Pour notre bien, évidemment !

Les effets de la mondialisation ont des conséquences surprenantes : c’est Evo Moralès, président Bolivien, qui tombe du ciel et se retrouve bloqué au sol à Vienne parce que l’on soupçonne Snwoden d’être passager clandestin.

Anne Toromanoff

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s