La caissière, nouvelle figure du « prolo »


Cela fait maintenant plusieurs années que la caissière a envahi le discours politique. À gauche, c’est Martine Aubry qui a popularisé la figure. Le 21 septembre 2011 à Paris, quand elle organisait un grand meeting féministe, elle rendait hommage : « à ces caissières courageuses, à Albertville, qui sont en grève tous les dimanches depuis 2 ans pour refuser de travailler le seul jour de la semaine où elles peuvent voir leurs enfants ». Le salaire de la caissière devient même l’unité de mesure quand il s’agit d’illustrer le débat sur l’abolition de la prostitution en décembre 2011. Elisabeth Badinter n’avait alors pas hésité à écrire : « Si une femme souhaite gagner en trois jours ce que d’autres gagnent en un mois à la caisse d’un supermarché, c’est son droit ».

L’ultime preuve que la caissière est devenue la nouvelle figure du « prolo », c’est l’usage répulsif qu’en fait la droite. Le 30 juillet 2012, Lionnel Luca s’est moqué d’une bourde de Valérie Fourneyron, confondant une judoka avec une escrimeuse, en tweetant que la ministre des sports était une « caissière de supermarché ». Quant à Rachida Dati, elle mesurait ainsi, en février 2013, ses chances de gagner les élections primaires de l’Union pour un mouvement populaire (UMP) à Paris : « Si je devais quitter la politique, je pourrais redevenir caissière dans un Franprix, ça ne me dérangerait pas ».

Le cinéma s’est donc emparé de cette nouvelle figure emblématique dès Marius et Jeannette (de Robert Guédiguian, 1997) puis, plus récemment, dans Les tribulations d’une caissière (de Pierre Rambaldi, 2011), film inspiré par le véritable blog d’une caissière, et Les Reines du ring (de Jean-Marc Rudnicki, 2013). Adieu donc les anciens « prolos », classiques du cinéma français, depuis La sortie des usines Lumière (de Louis Lumière,1895) jusqu’à La Vie est à nous (de Jean Renoir, 1936) en passant par les rituelles adaptations des romans d’Émile Zola. Bonjour les caissières ! Reste à vérifier si, à chaque fois, le cinéma, comme souvent lorsqu’il s’agit de questions sociales, se contente de suivre le vent, de colporter les stéréotypes qui permettent de caractériser un personnage et son milieu à moindre frais.

Marc Gauchée

Publicités
Cet article, publié dans Politique & Société, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La caissière, nouvelle figure du « prolo »

  1. Pascal Goblot dit :

    Votre observation tout-à-fait juste.
    Mais je pense que l’on peut remonter encore plus tôt pour identifier l’origine du phénomène : Nikita, où Luc Besson faisait du personnage de Jean-Hugues Anglade, un caissier de supermarché, et montrait par-là l’archétype du personnage qui travaille par nécessité.
    Plus profondément, il me semble que l’artétypage du prolétariat en la figure de la caissière du supermarché est avant tout le signe, et la révélation inconsciente, que les caissières sont les dernières personnes considérées comme relevant de la classe ouvrière, avec lesquelles sont encore -effectivement- en contact, lorsqu’ils font leurs courses, ceux qui écrivent des histoires, romanciers, scénaristes, cinéastes, (et plus loin encore, journalistes, hommes politiques…).
    Et qu’ils ne peuvent les voir que manière négative, avec pitié, ou en se disant que c’est le pire des boulots. Les autres, les ouvriers, les ouvrières, ceux qui continuent de travailler à l’usine, ont disparu de leur champ de vision.
    Quel terrible, et cruel, aveu pour cette petite bourgeoisie, qui n’a plus l’énergie d’aller voir au-delà du monoprix où elle fait son marché…

  2. marcgauchee dit :

    D’accord avec vous… sauf sur un point: il ne s’agit pas de « Monoprix », mais de « Daily Monop' »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s