De l’usage narratif de la fusée


« Elle est forte comme une fusée » chantaient les Rita Mitsouko dans Marcia Baïla en 1984. Il semble bien que la force de la fusée soit le cliché le mieux partagé en terre occidentale masculine.

Ainsi, dans le clip La nouvelle France industrielle que le gouvernement vient de mettre en ligne apparaissent plusieurs plans du lancement de la fusée Ariane, symbole d’innovation et de puissance recouvrée. Ariane est le seul sujet qui apparaît à plusieurs reprises, les 15 premières secondes de la phase de son lancement constituant la colonne vertébrale narrative de la fin du clip.

Image

Peut-être que les publicitaires, dont le lieu commun fait toujours office de « pensée », se sont souvenus du tube des Rita Mitsouko… à moins qu’ils se soient rappelés un autre film enfoui dans les replis de leur inconscient. Dans Gorge profonde (Deepthroat de Gérard Damiano, 1972) une autre fusée, certes américaine celle-là, décolle avec plusieurs plans en insert pour symboliser la montée de la sève du Docteur Young (Harry Reems) suite à la fellation de Linda (Linda Lovelace). Mais si l’inspiration spatiale et narrative est la même, la France doit finir en se redressant, ce qui n’est pas le cas du docteur Young.

Joe Gillis

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s