Le président et la caricaturque


Golum

La caricature par collage comparant le président turc Recep Tayyip Erdoğan à Sméagol devenu Gollum, vaut à son auteur, le médecin Bilgin Çiftçi, un procès… et il risque quand même jusqu’à deux ans de prison.

Les juges vont donc entendre les spécialistes de John Ronald Reuel Tolkien et de ses œuvres où apparaît Gollum, à savoir Le Hobbit (1937) et Le Seigneur des anneaux (1954-1955), pour estimer s’il y a ou non insulte !

Afin d’aider les juges, CinéThinkTank tient à rappeler que Sméagol est, à l’origine, un gentil hobbit. Bien sûr, Sméagol a tué son ami Déagol pour lui dérober l’Anneau unique, son « précieux », mais il demeure tiraillé entre le bien et le mal tout au long des romans de Tokien. Et s’il prend le nom de Gollum, c’est à cause de ses bruits de déglutition. La lecture du Bonheur de séduire, l’art de réussir : le savoir-vivre du XXIe siècle de Nadine de Rothschild (Robert Laffont, 2001) par le président turc devrait lui permettre de mettre fin à ces éventuels bruits disgracieux et, ainsi, de rester Sméagol sans jamais devenir Gollum.

CinéThinkTank souhaite une très bonne année aux dessinatrices et dessinateurs, colleuses et colleurs, caricaturistes, réalisatrices et réalisateurs, aux artistes du monde entier ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui aiment fréquenter leurs œuvres.

Cet article, publié dans Marre !, Politique & Société, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s