[Pré-générique] « L’Hôtel de la plage », le jeu des contrastes et la promesse de l’évasion


L’Hôtel de la plage de Michel Lang (1978) raconte les péripéties amoureuses d’un groupe de vacanciers dans un hôtel en Bretagne au mois d’août. Il s’agit donc de dragues, de baignades et de soleil (même si des orages et des averses interviennent ensuite dans l’histoire). Le pré-générique montre les épreuves qu’il faut traverser pour atteindre la côte, le paradis de l’insouciance et de la douceur de vivre.

Le film s’ouvre donc sur les embouteillages, le temps gris et pluvieux et la voix de la radio en off : « Bonjour, je ne vous apprendrais rien en vous disant qu’on est le 31 juillet, cinq millions d’automobilistes vont se croiser sur les routes pour le plus grand rush de l’année. Pour vous aider à mieux rouler, je vous propose de retrouver tout de suite Joëlle Jonathan au P.C. de la gendarmerie à Rosny-sous-Bois. Alors, Joëlle, comment se présente la situation à six heures et une minute ? ».

hotel1

Des bruits de klaxons retentissent puis la voix de Joëlle explique : « Eh bien, il y a déjà beaucoup de difficultés sur les routes des départs et des retours de vacances, dans l’Ouest de la France d’abord, dans la Sarthe sur la nationale… ». Mais la voix s’estompe au profit de la chanson Hôtel de la plage interprétée par Sheila et d’une image pleine de contrastes.

hotel2

La lumière et les couleurs reviennent (même si le ciel n’est pas dégagé !), une voiture décapotable, tractant un voilier dériveur, file seule dans la nature. C’est Euloge Saint-Prix (Daniel Ceccaldi) avec sa femme et son neveu. Pour faire transition avec les images d’embouteillages précédentes, il se vante de son itinéraire qui lui a fait éviter le « cul à cul ».

En 50 secondes, le pré-générique a fait sentir la différence ! En vacances, l’ambiance est joyeuse, la circulation est fluide, sans contrainte. Ces vacances à l’hôtel de la plage promettent d’être d’autant plus investies et vécues intensément qu’on sait ce qu’on quitte et qu’on imagine ce qu’on va prendre !

Marc Gauchée

Publicités
Cet article, publié dans L'Envers du décor, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s