[Pré-générique] Buffy contre les clichés*


(*attention : divulgâcheur)

« Bienvenue à Sunnydale » (« Welcome to the Hellmouth »), le premier épisode de la première saison de la série Buffy contre les vampires (Buffy the Vampire Slayer de Joss Whedon, 1997) comporte une séquence de pré-générique, passée l’annonce pré-pré-générique récurrente à tous les épisodes (« À chaque génération, il y a une élue. Seule, elle devra affronter les vampires, les démons et les forces de l’ombre. Elle s’appelle Buffy »). Or ce pré-générique de 2 minutes 21 secondes (sur un épisode de 41 minutes) est, selon le créateur même de la série, destinée à marquer l’opposition au cliché du film d’horreur.

En effet, il montre un garçon qui pénètre par effraction dans le lycée de Sunnydale, en Californie. Il est accompagné d’une blonde, Darla (Julie Benz) que le gars veut emmener admirer la vue sur toute la ville depuis le toit et surtout embrasser. Mais la fille est hésitante (« Tu es sûr que c’est une bonne idée ? ») et craintive (« J’ai… je… je crois que je ne vais pas monter » et « On risque d’avoir des ennuis », « Mais non, il n’y a aucun danger » lui répond-il), d’autant plus qu’elle a cru entendre quelque chose. « C’est peut-être un monstre » plaisante-il. Il fait le malin et assure qu’il n’y a personne… La fille révèle alors son vrai visage de vampire et le tue !

pregenerBuffy

Alors qu’on s’attendait à voir une « scream queen » ! Ce stéréotype des films d’horreur est toujours une belle et imprudente blonde, forcément surprise par le monstre ou le méchant et qui n’a d’autre ressource que de crier. La première du genre fut Fay Wray dans King Kong (de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack, 1933). Et si elle ne crie pas ou peu, cette belle jeune femme est quand même toujours la victime de la première scène de ces films de genre : la baigneuse au début des Dents de la mer (Jaws de Steven Spielberg, 1975) ou la randonneuse au début de Piranhas (de Joe Dante, 1978).

Mais dans Buffy contre les vampires, c’est l’inverse qui se produit : la belle blonde est la méchante ! Ce pré-générique annonce le parti pris de toute la série : de la même façon que celle que l’on croyait victime toute désignée se révèle une terrible vampire, l’héroïne Buffy (Sarah Michelle Gellar) ne sera pas qu’une jeune lycéenne vacant aux occupations d’une fille de 16 ans ! Elle sera aussi une chasseuse qui n’hésite pas à zigouiller les méchants.

Sandra Laugier qui a consacré un ouvrage à la série (avec Sylvie Allouche, Buffy, tueuse de vampires, Bragelonne, 2014) explique tout son intérêt : « En mettant à l’écran une jeune femme ordinaire et capable de se battre à mort contre les vampires. Buffy ressemble au départ à la jolie blonde qui se fait massacrer à la 8e minute du film d’horreur, mais la série inverse le stéréotype en lui faisant casser du vampire ». D’autant plus que Buffy réussit à être « à la fois une personne ordinaire (fragile, socialement déclassée et pas très douée pour les études) et une redoutable tueuse de démons » (« Buffy, une étape dans l’histoire du féminisme », liberation.fr, 16 mars 2017).

La déclaration ultime de Buffy est une déclaration de confiance en la capacité de chacune à changer le monde : « À chaque génération, une Tueuse vient au monde parce qu’une bande de types qui sont morts il y a des milliers d’années ont fixé les règles du jeu. Ces hommes étaient puissants. Cette femme est plus puissante que tous ces hommes réunis. Alors changeons les règles du jeu. Moi je dis que mon pouvoir devrait être votre pouvoir (…). À partir de maintenant, toutes les Tueuses potentielles qui attendent de par le monde deviendront des Tueuses, toutes les filles qui attendent d’avoir le pouvoir auront ce pouvoir. Celles qui étaient soumises résisteront enfin. Des Tueuses, chacune d’entre nous. Faites un choix. Êtes-vous prêtes à être fortes ? ».

Marc Gauchée

Publicités
Cet article, publié dans Nouvelle génération, Philosophons !, Think positive, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s