« La Papesse », une recette de néo-paganisme… classée X


LaPapesseGezialeNue

Le film La Papesse de Mario Mercier sort en avril 1975 dans une ambiance cinématographique marquée par le fantastique de L’Exorciste de William Friedkin (1973) et l’érotisme d’Emmanuelle de Just Jaeckin (1974). Ce dernier squatte les salles des Champs-Élysées et sera vu par près de 9 millions de spectateurs ! D’autres productions sont beaucoup plus explicites si bien que, malgré la promesse de libéralisation faite par Valéry Giscard d’Estaing, nouveau président de la République, la loi de finances pour 1976, datée du 30 décembre 1975, instaure le classement X.

La Papesse est donc classée X en février 1976, moins à cause de ses scènes de sexe d’ailleurs -somme toute assez sages- qu’à cause de sa violence, voire de la mise en scène de rituels très particuliers…

Lire la suite de l’article de Marc Gauchée sur le blog Fragments sur les temps présents.

Publicités
Cet article, publié dans L'Envers du décor, Passerelles entre les arts, Philosophons !, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s