[Chrono] 1977/ Un porno chez Jacques Séguéla


En 1977 sort Parties fines de Gérard Kikoïne. Le film est « un film d’amour explicite » selon son réalisateur (cité dans Brigitte Lahaie. Les films de culte, Cédric Grandguillot et Guillaume Le Dissez, Glénat, 2016). Il raconte les fantasmes rêvés de la baronne Solange (Brigitte Lahaie). Elle s’imagine soumise sexuellement par contrainte pendant que son mari, le baron Pierre (Patrice Chéron), se rend chez Milena (Sylvie Dessartre), sa maîtresse dans tous les sens du mot pour se soumettre volontairement. Olivier Rossignot, auteur de l’introduction de Kikobook (de Gérard Kikoïne, éditions de L’Œil, 2016), explique que sa première rencontre avec Gérard Kikoïne fut cryptée lorsqu’il regarda sans décodeur Parties fines diffusé sur Canal+ un samedi tard de mai 1987 : « Toutes proportions gardées, ‘Parties fines’ pourrait se regarder comme un Chabrol porno satirique, anti-bourgeois, parfois cinglant, coupant, avec des dialogues qui rappelleraient presque l’esprit de ‘Charlie hebdo’ ou d’’Hara-Kiri’ ».

L’essentiel du film se passe dans l’appartement de la baronne et du baron pendant les années 1930. D’ailleurs le film a eu pour autres titres : Indécences 1930 (et, en anglais, Education of the Baroness). Les autres lieux sont le studio de Milena, la cuisine de l’appartement de la baronne et du baron et leur Rolls Royce.

PartiesFines1

Un soin tout particulier a été apporté pour transformer l’appartement prêté en un intérieur 1930. La décoratrice et styliste Colette Bernardin re-décore entièrement les lieux en style art déco.

PartiesFines2

L’appartement est au dernier étage d’un immeuble à l’angle de l’avenue Paul-Doumer et du Trocadéro dans le XVIe arrondissement de Paris. Il appartenait à Jacques Séguéla qui allait déménager et le quitter.

PartiesFines3

À la fin des années 1970, Jacques Séguéla est en pleine ascension et success story. En 1970, il a créé, avec son complice et ami Bernard Roux, l’agence Roux-Séguéla (rejoints par Alain Cayzac en 1972 et Jean-Michel Goudard en 1978). Il enchaîne les coups fructueux : un concert de Johnny Hallyday pour lancer la station balnéaire Port-Barcarès ; l’image de Dali pour les brochures de vente de la tour Totem en front de Seine : « C’était dingue (…). Avant de signer le contrat, Dalí a émis une dernière condition : je devais accepter que son assistante japonaise me caresse l’entrejambe » (« Euro RSCG, quatre garçons dans le temps », Jean-Philippe Roques, Vanity Fair, n°5, novembre 2013).

Côté appartement qui nous intéresse ici, Jean-Philippe Roques précise que Jacques Séguéla « fait aménager le salon avec des meubles en plastique de Marc Held. Une douche circulaire transparente trône au milieu du salon ; un espace repas est creusé dans le sol, en sorte que les convives dînent à même la moquette ». D’où l’intervention inspirée et plus que nécessaire de Colette Bernardin !

1976, juste avant le tournage de Parties fines, est aussi une année importante pour l’image de l’agence, car Jacques Séguéla accepte de faire la campagne de Carrefour qui veut lancer sa marque de distributeur avec le nom : « Produits libres ». Aussitôt Nestlé retire ses contrats à l’agence. Mais Alain Cayzac explique le gain en termes d’image pour l’agence RSCG : « Cette campagne nous a donné une image d’affranchis du système. Après cela, tous les entrepreneurs hors-norme ont voulu bosser avec nous » (cité par Jean-Philippe Roques, ibid.).

« Hors-norme », il manquait quand même à cette réputation d’apporter sa contribution à « un film d’amour explicite ». C’est chose faite en 1977. C’était l’époque qui voulait ça : si à 33 ans [c’était son âge en 1977], on n’a pas accueilli un tournage porno chez soi, on a quand même raté sa vie !

Joe Gillis

Publicités
Cet article, publié dans L'Envers du décor, Pipole, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s