Finalement, la musique adoucit-elle vraiment les mœurs ?


BacotAurelien.jpg

Après Brigitte Lahaie le disque de culte, Aurélien Bacot et Guillaume Le Disez poursuivent leur réédition en vinyle de l’œuvre d’Alain Goraguer avec Musique classée X. Une occasion pour Michaël Patin de s’interroger longuement : « Faut-il vraiment réhabiliter la musique de film porno ? » (noisey.vice.com, 20 septembre 2018) :

« Tentation nostalgique, délires de geeks obsessionnels, érosion progressive de la qualité : à l’occasion de la sortie de ‘L’amour est une fête’, on se demande si la musique des films de boules n’avait pas surtout besoin d’être désacralisée ».

L’article complet est ici.

B.Booth.

Publicités
Cet article, publié dans Gros son, The Movie Library, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s