Voir des Marilyn partout ! (1)


desclozeaux

desclozeauxtelerama17697decembre1983

C’était en 1983, Télérama (n°1769 du 7 décembre) met en une un dessin de Desclozeaux en guise d’illustration de sa sélection de livres à offrir pour les fêtes du Réveillon. Le dessin représente une Marilyn dont la robe est constituée des pages d’un livre. Mais, quinze jours plus tard (n°1771, 21 décembre), la rédaction de l’hebdomadaire culturel se voit contrainte de répondre aux courriers de certains lecteurs qui ont jugé le dessin « Pornographique ! Vulgaire ! Vous donnez dans la fesse ! Vous exploitez la femme ! »…

Lire la suite de l’article de Marc Gauchée dans Papiers Nickelés, la revue de l’image populaire, n°59, 4e trimestre 2018

Publicités
Cet article, publié dans L'Envers du décor, Les mots du cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s