[Chrono] 1977/ Jacques Chirac, maire de Paris, fait fermer un théâtre


hin2portes

Dans Papiers Nickelés, « la revue de l’image populaire » (n°58, 3e trimestre 2018), Héronimüs Parminos publie plusieurs dessins réalisés en soutien de la MJC-Théâtre des Deux portes, expulsée par la police en août 1977 (« Cinquante dessins en solidarité avec la MJC-Théâtre des Deux portes »).

« Les mauvais coups de ceux qui nous gouvernent se font toujours au mois d’août, quand les contestataires potentiels sont en vacances. Jacques Chirac a le sens des traditions : son premier mauvais coup en tant que maire de Paris, il l’a fait au mois d’août. Et lorsque les habitants du 20ème arrondissement rentreront de vacances, ils se rendront compte brusquement qu’on leur a volé un peu de ce qui faisait la vie de leur quartier » (Gérard Petitjean, « Les Deux-Portes… à la rue », Le Nouvel observateur, 22 août 1977).

La MJC-Théâtre des Deux portes était située au 46 rue Louis-Lumière dans le XXe arrondissement et avait ouvert en 1972. La fin des subventions municipales la fait entrer en crise financière et le bras de fer avec la municipalité se conclut donc par l’arrivée des CRS en août 1977.

Auparavant, ce théâtre avait programmé pour sa saison 1974-1975 une pièce de Claude Alranq intitulée Tabò ou la dernière Sainte-Barbe et interprétée par la troupe du théâtre de la Carriera. L’histoire était celle de la lutte d’un jeune mineur contre la fermeture de sa mine. Quand mes parents cherchèrent un nom à la villa qu’ils venaient d’acquérir à Port-Leucate, ils choisirent « Tabò ». Je retrouverai ce nom à chaque été leucatois.

En 1977, j’avais 13 ans, habitant du XXe arrondissement, j’ai accompagné mes parents manifester en soutien de la MJC-Théâtre des Deux portes. Revoir les dessins que Héronimüs Parminos a retrouvé « en faisant du rangement dans [ses] gourbis » m’a replongé dans cette époque chiraco-giscardienne où l’alternance avait le goût de l’espérance.

Marc Gauchée

Publicités
Cet article, publié dans Crisis ? What crisis ?, Passerelles entre les arts, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s