[Crise de comm] Mais qui choisit les illustrations dans Télérama ?


Télérama No. 3618 - 18 Mai 2019

« À ça !» Télérama du 15 mai 2019 (n°3618) était « À ça ! » de faire un sans faute. Adèle Haenel en couverture avec le titre « Portrait d’une jeune femme en feu ». Si l’actrice est pieds nus, elle est en pantalon, ça change de ces couvertures traditionnelles cannoises de robes qui s’envolent (Télérama n°3305 du 15 mai 2013).  Il y a aussi un excellent article de Mathilde Blottière et Hélène Marzolf sur la difficulté de trouver des rôles pour les actrices de la cinquantaine « Cachez ces rides qu’on ne saurait voir » ; un passionnant entretien de Céline Sciamma par Guillemette Odicino…

Et puis patatras ! La page de sommaire justement, celle qui contient l’éditorial de Fabienne Pascaud, « Ouvrez l’oeil », pour célébrer les « femmes puissantes » du festival de Cannes 2019 est illustrée par deux photographies : Alain Delon au festival de Cannes en 1957 (par Georges Dudognon) et une actrice (?) sans nom, face aux photographes et à la longue chevelure descendant sur son décolleté dorsal (par Olivier Metzger).

AFAIRETelerama

Tout à coup, ou plutôt en un coup d’oeil, l’image vient contredire les textes. Les clichés persistent : format plus petit pour une femme sans visage, ni identité ; le glamour est genré avec le spectacle du corps féminin anonyme d’un côté et le spectacle d’un visage masculin individualisé de l’autre ; des paillettes qui brillent pour la femme, du noir et blanc esthétisant pour l’homme. Il arrive ainsi de temps en temps à Télérama d’avoir un loupé quant au choix de ses illustrations. Par exemple, la légende de la photographie de La Grande Belleza de Paolo Sorrentino (dans le même numéro que cité précédemment du 15 mai 2013) ne mentionnait que le nom de l’acteur, mais pas celui de l’actrice (nue). Il suffirait pourtant que les responsables de l’iconographie lisent les articles qui composent le journal avant de faire leur choix !

Marc Gauchée

P.S.: Et puis on a appris par Mediapart que la rédaction de Télérama est secouée par des affaires de harcèlement…

Publicités
Cet article, publié dans Crisis ? What crisis ?, Marre !, Politique & Société, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s