Archives de catégorie : Crisis ? What crisis ?

La vieillesse est un naufrage…


Publicités

Image | Publié le par | Tagué , | Laisser un commentaire

Quand les femmes sont « autres » au cinéma


Dans Domicile conjugal (de François Truffaut, 1970), Antoine Doinel, marié à Christine Darbon (Claude Jade), est recruté pour manœuvrer des maquettes de bateaux dans un bassin artificiel d’une usine hydraulique. C’est là qu’il fait la connaissance de Kyoko Yamata (Hiroko … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor | Tagué , , , , , , | 2 commentaires

[Crise de comm] Mais qui choisit les illustrations dans Télérama ?


« À ça !» Télérama du 15 mai 2019 (n°3618) était « À ça ! » de faire un sans faute. Adèle Haenel en couverture avec le titre « Portrait d’une jeune femme en feu ». Si l’actrice est pieds nus, elle est en pantalon, … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Marre !, Politique & Société | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Mylène Demongeot et la « Barnumisation » des actrices des années 1950


Dans Le Symbolisme sexuel (éditions Jean-Jacques Pauvert, 1961), Jean Boullet déplore que le cinéma ait installé « le règne de la mamelle ʺhippopo-tamiformeʺ ». Cette « barnumisation » du buste féminin vient, selon lui, d’un « goût des femmes-nourrices pour des hommes-enfants anémiques [qui] complète celui … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Gros son, L'Envers du décor | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

[Chrono] La Mort vous va si mal


Les disparitions cinématographiques chronologiquement concomitantes permettent d’approcher les ressorts de la notoriété et de la popularité, de comprendre ce qui fait que l’actualité retient un nom et en passe sous silence un autre, mais elles permettent aussi de décrypter la … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Philosophons !, Pipole | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

[Comme un écho] Le Cinéma pornographique, « vaccine » de l’ordre bourgeois


Tout montrer. Enfin. Sans fausse pudeur, sans prétexte hypocrite. Ne plus couvrir ce sein – et le reste – que, désormais, je saurais voir. Le cinéma pornographique marque la fin d’une histoire, l’aboutissement d’un chemin vers l’explicite lorsque le cinéma en salle … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

[Les (autres) certaines tendances] Quand les personnages féminins ne sont que des archétypes


Le film À nous les garçons (de Michel Lang, 1985) raconte l’histoire de deux jeunes femmes de 17 ans qui aiment un même garçon, Cyril. Mais les deux copines n’incarnent pas des personnages à la psychologie complexe et nuancée, elles … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Marre ! | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire