Archives de catégorie : Crisis ? What crisis ?

La Trilogie sadique et dénudée d’Audrey Campbell (2/2)


En 1964, Joseph P. Mawra réalise trois films racontant trois épisodes de la vie délinquante d’Olga interprétée par Audrey Campbell : La Maison de la honte (Olga’s House of Shame) en février [1] ; Les Esclaves blanches de Chinatown (White Slaves of … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor, Philosophons ! | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Concurrence pure et parfaite


Image | Publié le par | Tagué , | Laisser un commentaire

La Trilogie sadique et dénudée d’Audrey Campbell (1/2)


En 1964, Joseph P. Mawra réalise trois films racontant trois épisodes de la vie délinquante d’Olga interprétée par Audrey Campbell : La Maison de la honte (Olga’s House of Shame) en février [1] ; Les Esclaves blanches de Chinatown (White Slaves of … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ? | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Continental Film avec ses bons, ses méchants… et les autres


Dans Continental Film. L’incroyable Hollywood nazie (Lemieux éditeur, 2017), Jean-Louis Ivani retrace l’histoire de la maison de production dirigée par le mystérieux Alfred Greven (1897-1973), ami d’Hermann Goering, qui, de 1941 à 1944 produisit 30 films en France pour « distraire » … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor, Produisons ! | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

« Agent X » : autopsie d’un ratage managérial


La série Agent X créée par William Blake Herron en 2015 n’a connu qu’une saison avant son annulation par la chaîne américaine TNT. Certes Agent X n’a pas rencontré son public – comme on dit pudiquement -, ce qui est fatal aux … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, J'irai pas, Politique & Société | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

De quoi la pop culture est-elle le nom ?


En France, à écouter la radio et à regarder la télévision, on a l’impression que la « pop culture », parfois seulement mentionnée avec le seul nom générique de « pop », est partout. Elle est devenue l’incarnation d’une culture sympathique et accessible. Les … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor, Les mots du cinéma, Philosophons ! | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Same player shoot again !


« Il est grand temps que je me rattrape ». C’est par ces mots que commence le sursaut de l’héroïne de J’avais 15 ans en 68 de Catherine Beaunez… avec cette impression d’avoir manqué quelque chose, d’être passée à côté de l’événement, … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Philosophons ! | Tagué | Laisser un commentaire