Archives de catégorie : L’Envers du décor

« Le Rocambole » : aux sources de la pop culture


La « pop culture » est à la mode. Pas une émission culturelle qui ne s’en réclame. Citons, entre autres, « Popopop » d’Antoine de Caunes sur France Inter et « Melting pop » de Patrick Cohen sur Europe 1. Pas sûr pourtant que ces animateurs … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Les mots du cinéma, Passerelles entre les arts, Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Des films de genres. L’exemple de la trilogie tropézienne de Max Pécas (8/9)


Dans les trois films tropéziens –Les Branchés à Saint-Tropez [1], Deux enfoirés à Saint-Tropez [2] et On se calme et on boit frais à Saint-Tropez [3]-, les hommes apparaissent toujours comme des machos matérialistes et obsédés qui se montrent sentimentaux … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Les mots du cinéma, Marre !, Uncategorized | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

« La Papesse », une recette de néo-paganisme… classée X


Le film La Papesse de Mario Mercier sort en avril 1975 dans une ambiance cinématographique marquée par le fantastique de L’Exorciste de William Friedkin (1973) et l’érotisme d’Emmanuelle de Just Jaeckin (1974). Ce dernier squatte les salles des Champs-Élysées et … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Passerelles entre les arts, Philosophons ! | Tagué , , | Laisser un commentaire

1972, « Gorge profonde » et humour superficiel


Et c’est dans Gorge profonde (Deep Throat de Gerard Damiano, alias Jerry Gerard). Il s’agit du deuxième film pornographique emblématique du genre. Mais alors que Derrière la porte verte (Behind the Green Door d’Artie et Jim Mitchel, 1972) se caractérise … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Jean-Pierre Mocky en artiste et patron


Outre la chronique d’un cinéma permanent ancré dans son quartier avec sa faune de clochards, de prostituées, de masturbateurs en salle obscure, de poètes, de doux dingues et autres « fêlés » et aussi, au milieu, quelques amateurs de films, l’ouvrage de Jacques … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Les mots du cinéma | Tagué , | Laisser un commentaire

Des films de genres. L’exemple de la trilogie tropézienne de Max Pécas (7/9)


La trilogie tropézienne de Max Pécas –Les Branchés à Saint-Tropez [1], Deux enfoirés à Saint-Tropez [2] et On se calme et on boit frais à Saint-Tropez [3]- fait partie des films de genre et de genres. Au singulier, parce qu’elle … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Les mots du cinéma | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

1969-1970, « Macadam Cowboy » classé X et oscarisé


Et c’est dans Macadam Cowboy de John Schlesinger. Joe Buck (Jon Voight) quitte le Texas pour New York, où il projette de se prostituer. Le film comporte donc plusieurs scènes « érotiques » : -en flashbacks avec Annie (Jennifer Salt), une femme jugée … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire