Archives de catégorie : L’Envers du décor

« Noire n’est pas mon métier » par un collectif de 16 actrices noires sur une idée d’Aïssa Maïga


Dans Noire n’est pas mon métier écrit par un collectif de 16 actrices noires sur une idée d’Aïssa Maïga (Seuil, 2018), Sabine Pakora constate qu’elle est sans arrêt « altérisée », Nadège Beausson-Diagne remarque que : « J’étais noire avant d’être moi ». Et quand … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Marre ! | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Trilogie des Caroline chérie : une femme libérée… et conventionnelle (2/2)


Dans son ouvrage, L’Intimité à l’écran. Une histoire de la représentation de la sexualité au cinéma (Nouveau monde éditions, 2017), Alain Brassart reconnaît en Martine Carol « le premier sex symbol français » à travers notamment son personnage de Caroline de Bièvre. … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor | Tagué , , , , , , , , , , | 2 commentaires

La Trilogie des Caroline chérie : une femme libérée… et conventionnelle (1/2)


Dans son ouvrage, L’Intimité à l’écran. Une histoire de la représentation de la sexualité au cinéma (Nouveau monde éditions, 2017), Alain Brassart reconnaît en Martine Carol « le premier sex symbol français » à travers notamment son personnage de Caroline de Bièvre. … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

[Comme un écho] Comment les hommes qui se rêvent « artiste » se débarrassent des femmes qui les ont aidés


En 1961, dans Cocagne (de Maurice Cloche), Marc-Antoine (Fernandel), chauffeur d’une benne de nettoiement à Arles, mène une vie tranquille auprès de sa femme italienne, Mélanie (Leda Gloria) et de leurs deux enfants. Mais Marc-Antoine se découvre des talents de … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Marre !, Politique & Société | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Quand les femmes sont « autres » au cinéma


Dans Domicile conjugal (de François Truffaut, 1970), Antoine Doinel, marié à Christine Darbon (Claude Jade), est recruté pour manœuvrer des maquettes de bateaux dans un bassin artificiel d’une usine hydraulique. C’est là qu’il fait la connaissance de Kyoko Yamata (Hiroko … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor | Tagué , , , , , , | 2 commentaires

[Comme un écho] La Différence entre Francisco de Goya et Max Pécas


Dans Claude et Greta (1970), Max Pécas raconte l’histoire de Greta (Astrid Frank), une étudiante suédoise qui arrive à Paris pour faire des études d’art. Elle est hébergée au début dans une famille dont le père n’est pas insensible à … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Passerelles entre les arts | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Mylène Demongeot et la « Barnumisation » des actrices des années 1950


Dans Le Symbolisme sexuel (éditions Jean-Jacques Pauvert, 1961), Jean Boullet déplore que le cinéma ait installé « le règne de la mamelle ʺhippopo-tamiformeʺ ». Cette « barnumisation » du buste féminin vient, selon lui, d’un « goût des femmes-nourrices pour des hommes-enfants anémiques [qui] complète celui … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Gros son, L'Envers du décor | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire