Archives de catégorie : L’Envers du décor

La Trilogie sadique et dénudée d’Audrey Campbell (2/2)


En 1964, Joseph P. Mawra réalise trois films racontant trois épisodes de la vie délinquante d’Olga interprétée par Audrey Campbell : La Maison de la honte (Olga’s House of Shame) en février [1] ; Les Esclaves blanches de Chinatown (White Slaves of … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor, Philosophons ! | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

[La Scène qui déchire] Carole trahie moins par son indifférence et par sa poitrine


Dans La Comtesse perverse de Clifford Brown (alias Jess Franco, 1974), Carole (Caroline Rivière) rejoint l’île du comte Rabor (Howard Vernon) et de la Comtesse Ivana (Alice Arno)  Zaroff à la quête de sa sœur mystérieusement disparue. Elle est bien … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Philosophons ! | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

[Comme un écho] Le cliché et les spaghettis chez Billy Wilder et Max Pécas


Deux scènes pour un même cliché. Et pourtant la différence est de taille. Il y a d’abord Avanti de Billy Wilder (1972). Wendell Armbruster Jr (Jack Lemmon) vient de perdre son père dans un accident de voiture à Ischia. Il … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Nouvelle génération | Tagué , , , , , , | 1 commentaire

[Les Scènes qui déchirent] Cléopâtre : ni vibro, ni gode. La preuve par Venantino Venantini


Le professeur d’histoire ancienne, Christian-Georges Schwentzel, est formel : contrairement à ce qu’ont imaginé Philippe Brenot et Laetitia Coryn dans Sex Story (Les Arènes, 2016), « Cléopâtre n’a pas inventé le vibromasseur » (theconversation.com, 7 mai 2017). D’abord parce qu’en tant que reine, Cléopâtre pouvait … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Think positive | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

« La Jument verte » ou la culture du viol dans le cinéma gaulois à papa


« Paillard », « truculent », « grivois », « égrillard », « graveleux », « rabelaisien », bref « gaulois ». Les qualificatifs complaisants et indulgents ne manquent pas pour décrire La Jument verte de Claude Autant-Lara d’après le roman de Marcel Aymé. Le film sort en 1959, c’est d’ailleurs le premier à … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Marre ! | Tagué , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

La Continental Film avec ses bons, ses méchants… et les autres


Dans Continental Film. L’incroyable Hollywood nazie (Lemieux éditeur, 2017), Jean-Louis Ivani retrace l’histoire de la maison de production dirigée par le mystérieux Alfred Greven (1897-1973), ami d’Hermann Goering, qui, de 1941 à 1944 produisit 30 films en France pour « distraire » … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor, Produisons ! | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

[La Scène qui déchire] Simone Leguillon exerçait-elle un emploi fictif sur le tournage de « La Comtesse perverse » ?


La Comtesse perverse de Clifford Brown (alias Jess Franco, 1974) est une relecture version « nudie » des Chasses du comte Zaroff (The Most Dangerous Game) d’Ernest B. Schoedsack et Irving Pichel (1932). Le comte Rabor (Howard Vernon) et la Comtesse Ivana … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire