Archives de catégorie : Philosophons !

La « Panne d’avenir » dans l’imaginaire des films de science-fiction


(Intervention aux 24es Controverses européennes à Bergerac, le 10 juillet 2018) Comment le « déficit d’avenir » et la « panne d’avenir » se sont traduits dans certains films – un peu oubliés – de science-fiction au sens large, c’est-à-dire incluant -pardon pour les puristes- les … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Philosophons ! | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Trilogie sadique et dénudée d’Audrey Campbell (2/2)


En 1964, Joseph P. Mawra réalise trois films racontant trois épisodes de la vie délinquante d’Olga interprétée par Audrey Campbell : La Maison de la honte (Olga’s House of Shame) en février [1] ; Les Esclaves blanches de Chinatown (White Slaves of … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor, Philosophons ! | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

La révolution se la coule douce


Image | Publié le par | Tagué , , | Laisser un commentaire

[La Scène qui déchire] Carole trahie moins par son indifférence et par sa poitrine


Dans La Comtesse perverse de Clifford Brown (alias Jess Franco, 1974), Carole (Caroline Rivière) rejoint l’île du comte Rabor (Howard Vernon) et de la Comtesse Ivana (Alice Arno)  Zaroff à la quête de sa sœur mystérieusement disparue. Elle est bien … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Philosophons ! | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Drôle de culture dans « Drôle de drame »


En 1937 dans Drôle de drame, Marcel Carné met en scène l’opposition entre culture savante et culture populaire qui s’était déjà jouée près d’un siècle plus tôt à la Chambre des députés, entre 1843 et 1847. Et cette répétition vient … Lire la suite

Publié dans Passerelles entre les arts, Philosophons !, Think positive | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

De quoi la pop culture est-elle le nom ?


En France, à écouter la radio et à regarder la télévision, on a l’impression que la « pop culture », parfois seulement mentionnée avec le seul nom générique de « pop », est partout. Elle est devenue l’incarnation d’une culture sympathique et accessible. Les … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor, Les mots du cinéma, Philosophons ! | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Same player shoot again !


« Il est grand temps que je me rattrape ». C’est par ces mots que commence le sursaut de l’héroïne de J’avais 15 ans en 68 de Catherine Beaunez… avec cette impression d’avoir manqué quelque chose, d’être passée à côté de l’événement, … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Philosophons ! | Tagué | Laisser un commentaire