Archives par mot-clef : Geneviève Sellier

[Les (autres) certaines tendances] Quand les personnages féminins ne sont que des archétypes


Le film À nous les garçons (de Michel Lang, 1985) raconte l’histoire de deux jeunes femmes de 17 ans qui aiment un même garçon, Cyril. Mais les deux copines n’incarnent pas des personnages à la psychologie complexe et nuancée, elles … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Marre ! | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

[Comme un écho] La Libération n’a pas mis fin au « règne du père » (« La Femme du boulanger » et « Un grand patron »)


Dans leur ouvrage La drôle de guerre des sexes du cinéma français, 1930-1956 (Nathan, 1996), Noël Burch et Geneviève Sellier montrent comment le « règne du père » s’est souvent traduit, dans les années 1930, par des personnages d’hommes d’âge mûr en … Lire la suite

Publié dans Les mots du cinéma, Marre ! | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

« La Jument verte » ou la culture du viol dans le cinéma gaulois à papa


« Paillard », « truculent », « grivois », « égrillard », « graveleux », « rabelaisien », bref « gaulois ». Les qualificatifs complaisants et indulgents ne manquent pas pour décrire La Jument verte de Claude Autant-Lara d’après le roman de Marcel Aymé. Le film sort en 1959, c’est d’ailleurs le premier à … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Marre ! | Tagué , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

La Continental Film avec ses bons, ses méchants… et les autres


Dans Continental Film. L’incroyable Hollywood nazie (Lemieux éditeur, 2017), Jean-Louis Ivani retrace l’histoire de la maison de production dirigée par le mystérieux Alfred Greven (1897-1973), ami d’Hermann Goering, qui, de 1941 à 1944 produisit 30 films en France pour « distraire » … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor, Produisons ! | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire